Editor choice

Test complet des Nike Wildhorse 4

La Nike Wildhorse 4 est le premier choix dans notre sélection des meilleures chaussures de trail pour homme !

 

Pour la version de cette année, la semelle intermédiaire et la semelle extérieure sont restées les mêmes tandis que la partie supérieure a subi quelques modifications.

Il s’agit notamment du système d’armatures dynamiques et du nouveau système d’ajustement au milieu du pied. Cette chaussure est conçue pour offrir protection et traction sur des surfaces variées.

Quand j’ai reçu la Wildhorse 4 pour la première fois, j’ai été surpris de voir une structure en forme de bande qui s’étend sur la partie supérieure de la chaussure. C’est la première chaussure de course que j’ai vue avec ce type de design.

Je n’avais aucune idée de ce que c’était et après des recherches plus poussées, je me suis rendu compte que cela faisait partie du système d’ajustement du milieu du pied. Ça semble un peu spécial au prime abord et il faut s’y habituer.

J’ai mis la chaussure pour la première fois et ma première réaction a été de la retirer. La partie supérieure me semblait trop serrée, c’était difficile à enfiler, et une fois que je l’ai enfilée, j’avais peur que cette chaussure ne soit pas faite pour moi.

Je ne me voyais pas courir dans cette chaussure sur plus de 50 km pour lui donner une critique sérieuse. J’ai ajusté un peu le système flywire et je me suis senti à l’aise, j’ai alors pensé que je pouvais faire une petite course et commencer les tests.

Le dessous de la chaussure

 

Wildhorse 4 test

 

En commençant par la semelle extérieure, le Wildhorse 4 est doté d’attaches multidirectionnelles, d’un revêtement anti-pierre et d’un caoutchouc écologique. Les crampons multidirectionnels font un excellent travail pour maintenir la traction.

J’ai pu tester cette chaussure dans toutes les conditions excepté sur la neige et elle s’est très bien comportée dans toutes ces conditions. J’ai été très impressionné par ses performances à mi-parcours d’une épreuve de trail quand une pluie torrentielle s’est abattue sur la majeure partie du parcours.

J’ai pu utiliser la chaussure avec aisance en courant dans des mares de boue si profondes que je ne voyais même pas mes pieds. Le “caoutchouc écologique” est conçu pour s’adapter à l’environnement.

Cette semelle facilite la traction sur sol mouillé et sur terrain rocheux. Bien que cela ne change pas la donne, cette semelle fonctionne bien et aide à améliorer l’adhérence.

La protection contre les pierres placée entre la semelle extérieure et la semelle intermédiaire de votre avant-pied est conçue pour vous protéger des chocs. Elle fait un excellent travail en protégeant le pied des rochers et des racines. Il faut par contre faire un compromis parce que la chaussure n’est pas particulièrement flexible.

La semelle intermédiaire de la Wildhorse 4 est équipée de la technologie Zoom Air, d’un amortisseur Phylon et d’un atténuateur de choc. Il y a un bloc d’air Zoom placé dans le talon de la chaussure, et le reste de la semelle intermédiaire est rembourré avec du Phylon.

Le crash pad est situé sur le côté latéral de la chaussure près du talon et est conçu pour fournir une absorption supplémentaire des chocs lors de l’impact du pied.

Les chocs sont vraiment “doux”. L’amortie de cette chaussure est assez rigide, mais on n’a jamais l’impression qu’il n’y a pas assez d’amortissement.

Jusqu’à maintenant, l’amorti et la semelle extérieure ont démontré une excellente durabilité. Cette chaussure est aussi très réactive malgré ce que l’on pourrait penser. Cela est lié en grande partie à l’ajustement de la partie supérieure.

La partie supérieure est la partie où les modifications ont été apportées pour cette nouvelle version.

Envie de voir le prix actuel de la Wildhose 4 ?

 

Le dessus de la Nike Wildhorse 4

 

Avis Wildhorse 4

 

Le plus grand changement que ceux qui connaissent bien le modèle Wildhorse remarqueront, c’est le système d’ajustement du milieu du pied. Il y a un morceau de tissu à maille fine qui traverse la partie supérieure de la partie supérieure dans la zone du milieu du pied.

Il y a un revêtement de type vinyle solide sur les côtés et un tissu en maille extensible au milieu.

Le matériau est extensible jusqu’à un certain degré, mais il est clair que son but est de s’assurer que votre pied ne peut pas bouger latéralement à l’intérieur de la chaussure, car il est très serré.

C’est exactement ce qui se produit. Lorsque vous courez dans cette chaussure, vous ne ressentez pas le moindre glissement sur le côté. Même sur des terrains très accidentés, cette chaussure demeure en place sur votre pied et ne permet aucun mouvement à l’intérieur de la chaussure. Ce qui est positif et négatif.

J’aime beaucoup le système d’ajustement du milieu du pied pour de multiples raisons. Moins de mouvement à l’intérieur signifie moins de frottements, ce qui signifie moins de risques d’ampoules lorsque la sortie est longue.

De plus, il permet à la chaussure d’avoir un bon amorti et un une protection contre les obstacles tout en restant très réactif. Vous avez un contrôle total sur ce que la chaussure fait et n’avez pas à compenser la direction dans laquelle vous pensez que votre pied ira lorsque vous rencontrez un terrain inégal.

L’inconvénient, c’est que la partie supérieure a besoin d’une période de rodage avant de pouvoir être appréciée, et pour ceux qui ont des pieds plus larges ou des voûtes élevées je crains que la bande sur le dessus ne soit trop serrée.

Même après avoir couru plusieurs kilomètres dans la chaussure, quand je la mets, je n’ai même pas besoin de serrer les lacets parce que la bande est déjà si serrée. La seule partie des lacets que je serre réellement est le haut juste pour verrouiller mon talon en position.

Je pense que dans l’ensemble, la Wildhorse 4 est confortable si vous aimez les tailles ajustées. Elle étreint le milieu du pied, mais elle ne vous semblera pas forcément étroite comme vous pourriez le croire.

La chaussure offre également un peu plus d’espace sur le bord externe, près des 4e et 5e orteils. Cela laisse beaucoup de place pour vos orteils.

Si vous voulez voir d’autres avis sur la wildhorse 4 de Nike c’est par ici !

 

Nike Wildhorse 4 Conclusions

Après la période de rodage initiale, j’ai trouvé que cette chaussure était parfaite pour de longues sorties en montagne. Ce que je trouve le plus intéressant, c’est le niveau de protection qu’elle offre.

La combinaison d’une protection anti-roche, d’un tissu en maille plus solide, d’un système d’ajustement au milieu du pied et d’une protection des orteils vous fait vous sentir en toute sécurité.

Au fur et à mesure que la sortie s’allonge, j’ai tendance à être un peu laxiste en ce qui concerne le placement des pieds.

Plus j’ai couru longtemps dans les Wildhorse 4, plus j’ai pu apprécier la protection qu’elles offraient ! De plus, elle est très adhérente.

Malgré ce que j’apprécie personnellement, je sais que cette chaussure ne sera pas pour tout le monde. Ceux qui ont une voûte plantaire haute ou des pieds plutôt larges ne seront pas complètement satisfaits.

Le système d’ajustement du milieu du pied permet de minimiser les mouvements latéraux du pied à l’intérieur de la chaussure, ce qui en fait un système très réactif.

Les coureurs qui ont apprécié la version précédente de cette chaussure doivent s’attendre à une assez grande différence dans l’ajustement de la partie supérieure, mais apprécierons aussi les bonnes sensations qu’offre le système d’amortie et la sécurité que la Wildhorse 4 offre.

-> Découvrez le meilleur prix de la Nike Wildhorse 4 <-

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire avec votre avis !

Leave a reply