Test ultime SALOMON SPEEDCROSS 4 – Prix, performances, photos

 

Speedcross est un des modèles les plus populaires et les plus reconnaissables de la marque et elle a connu un immense succès pour la marque Salomon. Les crampons dentelés, une adhérence évidente et des couleurs vives sont monnaie courante dans les courses de trail et les courses d’aventure, et pour cause : c’est l’une des chaussures de trail les plus solides sur le marché. Pour la rentrée 2016, Salomon a sorti une nouvelle version : la Speedcross 4. Il vaut mieux qualifier le “4” de mise à jour humble, ce qui devrait rassurer un grand nombre d’entre nous, y compris moi-même. Après de nombreux essais, nous avons conclu qu’il s’agit d’une bête de montagne qui se montre toujours aussi efficace sur les sentiers escarpés et boueux et les longues distances. Ci-dessous, nous décrivons l’adhérence, l’amortissement, l’ajustement et le confort de la Speedcross 4, et bien davantage. Pour savoir comment le Speedcross 4 se positionne, consultez notre article sur les meilleures chaussures de trail-running.

Performances

Adhérence : Pour aller n’importe où

L’une des caractéristiques de la gamme Speedcross est l’adhérence, et Salomon a modifié la conception des crampons de la Speedcross 4. Les résultats sont formidables. Que ce soit en montée, en descente ou à flanc de colline, on se contente de planter et de filer. Et j’ai trouvé que cela fonctionnait bien dans tous les cas, des sentiers boueux et enneigés du printemps dans les montagnes, mais aussi dans la poussière, la terre sèche et les chemins de gravier. En tant que pure machine de propulsion, la Speedcross est l’une des meilleures.

Avis salomon speedcross 4

Une grande partie du mérite revient à une semelle extérieure extrêmement agressive avec des crampons de 6 mm en forme de flèche très écartés qui évacuent très bien la boue et la saleté. Dans les montées abruptes et escarpées, les crampons de la semelle extérieure qui remontent vers l’avant de l’orteil pénètrent bien et donnent aussi sa particularité (et son aspect agressif) aux chaussures. En rupture avec le modèle précédent, le Speedcross 4 a maintenant des crampons complets en forme de flèche (le Speedcross 3 avait des demi-flèches sur les bords de la chaussure). Le principal avantage que nous constatons dans ce changement est la longévité. Cette zone de la semelle extérieure avait tendance à s’user rapidement ou à se décoller sur un terrain accidenté, mais avec plus de 100 kilomètres parcourus en utilisant les nouvelles chaussures, la traction extérieure est uniforme et ne se détériore pas trop vite.

Conçu pour la montagne

La Speedcross est destinée principalement aux environnements montagneux exigeants et la conception reflète cet objectif. Le maillage serré résiste à la pluie fine, à la neige (il existe également un modèle Climashield résistant à l’eau ainsi qu’une version Gore-Tex imperméable) et aux gravats, elle possède une protection solide pour les orteils et le talon qui vous protège des éclats des pierres. Et bien que la chaussure n’ait pas de protection contre les rochers sous les pieds, la semelle intermédiaire épaisse m’a plus que suffi pour franchir une piste jonchée de roche volcanique acérée.

Prix salomon speedcross 4

La longévité et la ventilation ne vont pas toujours de pair avec les coureurs de trail, et les Speedcross en pâtissent. Par temps chaud, les parois latérales solides ne ventilent pas la chaleur aussi bien qu’une chaussure comme la Saucony Peregrine 8, qui a un dessus en filet ouvert. Le système de drainage se trouve également au centre de l’emballage. Après avoir plongé les chaussures dans un ruisseau au milieu d’une course d’une heure, elles étaient encore assez trempées quand je suis retourné à la voiture malgré une chaleur torride. D’un autre côté, le confort n’a pas été compromis et mes pieds je ne bougeais pas, mais chaque chaussure était plus lourde qu’à l’ordinaire !

Amortissement et stabilité

Avec un peu moins de 312 grammes par chaussure, la Speedcross est loin d’être un modèle minimaliste (les vrais coureurs de trail préfèrent une chaussure comme la Altra Superior 2.0 à 240 grammes). Mais ce poids supplémentaire a servi à quelque chose puisque Salomon a rempli la semelle intermédiaire de mousse EVA très épaisse. L’amortissement est exceptionnel et les chaussures restent confortables et légères sur de longues distances, mais ce qui est plus impressionnant, c’est que la chaussure conserve une bonne sensation sur la piste. Les languettes souples et la structure relativement souple transmettent suffisamment d’informations pour vous permettre de bouger avec assurance.

La stabilité latérale, cependant, n’est pas la plus performante de sa catégorie. La hauteur cumulée de 31 mm/20 mm combinée à une taille basse au niveau de la cheville donne aux chaussures une sensation de légère inclinaison durant une descente rapide en virage serré. La hauteur de 11 mm du talon aux orteils donne à la chaussure une sensation classique qui a bien fonctionné pour nous, mais qui ne va pas séduire ceux qui aiment les chaussures sans semelles.

Forme et confort

Ceux qui sont habitués et satisfaits de l’ajustement des anciennes Speedcross devraient se sentir un peu comme si elles étaient à la maison avec le 4. La taille paraît à peu près identique à celle du modèle précédent, avec une emboîture relativement ajustée qui est plus adaptée à ceux dont les pieds sont moyens ou étroits. Il est parfois difficile de glisser des pieds larges dans la Speedcross – une situation exacerbée quand les pieds gonflent sur de longues distances.

Test salomon speedcross 4

 

Comme la plupart des chaussures de trail de Salomon, la Speedcross 4 est équipée d’un système de laçage rapide. C’est une configuration polarisante – nous débattons souvent des avantages et des inconvénients -, mais cela fonctionne assez bien pour moi. Le principal inconvénient est que vous n’êtes pas en mesure de personnaliser l’ajustement avec le système de fermeture simple, mais il est facile de les enfiler et de les enlever rapidement tout en les rangeant facilement grâce à la poche intégrée à la languette. Il est important de noter que les lacets ne montrent aucun signe d’usure jusqu’à présent.

Ce que nous aimons

Excellent mélange de confort et de sensation au sol. Elle n’isole pas les impacts des rochers, mais elle permet quand même d’en atténuer les effets.
Les rainures adorent les sentiers difficiles – elles sont faites pour les terrains accidentés et les pistes de montagne reculée. De plus, la nouvelle conception des crampons a amélioré la solidité et la longévité.
La solidité de la fabrication a remarquablement bien tenu le coup. Les lacets, le haut des mailles et la semelle extérieure sont tous en très bon état.

Ce que nous aimons moins

Comme pour les modèles Speedcross précédents, la chaussure ne ventile pas particulièrement bien et ne se vide pas non plus très rapidement. C’est en altitude que l’on s’y plaît le plus, et non dans la chaleur de l’été.
Une structure compacte et d’énormes crampons sont trop lourds pour le coureur de trail occasionnel.
J’ai trouvé que la hauteur des crampons rend les chaussures plutôt instables, même sur de courts trajets quand je dois prendre la route (j’ai un départ de sentiers à environ un km de ma maison), donc ce n’est pas super pour courir sur un terrain mixte.

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire avec votre avis !

Leave a reply